Ce site web utilise des cookies afin de fournir la meilleure expérience de navigation possible. Ces données sont collectées anonymement et ne seront pas utilisées pour créer des profils d'utilisateurs ou dans tout autre but. Pour en savoir plus sur notre politique de confidentialité, cliquez ici.

de | en

Des chargeuses Schäffer pour alimenter une usine de méthanisation

Deux nouvelles chargeuses Schäffer démontrent leur fiabilité au sein d'une usine de méthanisation près de Ballymena en Irlande du Nord. L'entreprise Stream BioEnergy, dont le siège social est à Dublin, a conçu une nouvelle usine de méthanisation fonctionnant exclusivement avec du fumier de volailles. Les installations ont été fabriquées par l'entreprise danoise Xergi Ltd et par l'entreprise locale BSG Ltd. La nouvelle usine traite chaque année jusqu'à 40 000 tonnes de fumier de volailles en provenance d'une centaine d'exploitations agricoles d'Irlande du Nord et produit quotidiennement 3 MW d'énergie électrique, soit une quantité de courant suffisante pour alimenter 4 000 ménages.

Pour le fonctionnement de l'usine, Stream BioEnergy a opté pour deux nouvelles téléchargeuses acquises auprès du partenaire commercial de Schäffer, H Fulton Tractors Ltd à Dungiven, Irlande du Nord. L'exploitant de l'usine avait posé certaines conditions concernant ses nouvelles chargeuses, des exigences auxquelles Schäffer a pu intégralement répondre avec son modèle 8610 T. Aux côtés de Stream BioEnergy, Simon Edgar, directeur de Xergi, s'est donc mis en quête de la téléchargeuse la plus adaptée aux rudes conditions d'utilisation de l'usine. Plusieurs modèles concurrents ont été testés, mais aucun n'a pu tenir la comparaison avec le modèle Schäffer 8610 T. « Dans cet achat, c'est la fiabilité de la machine qui a été décisive. La solidité de fabrication qui caractérise ce produit allemand, nous donne l'assurance de pouvoir limiter au minimum les temps d'inactivité coûteux. Avec ses 102 CV, la chargeuse 8610 T offre une levée de 3 800 kg et s'adapte parfaitement aux travaux dans des espaces réduits grâce à son format compact », explique Simon Edgar de Xergi.

La conception de l'usine prévoit l'utilisation des deux chargeuses indépendamment l'une de l'autre. Une des chargeuses n'est utilisée que pour la manutention du fumier de volailles lors de sa livraison. Afin d'éviter toute contamination, la seconde chargeuse ne travaille qu'avec le digestat qui est ensuite utilisé comme engrais.

Andrew Tuff est un des conducteurs des chargeuses. Jusqu'alors, il conduisait des chariots élévateurs classiques, avant de passer à la chargeuse articulée. « La chargeuse Schäffer offre une excellente vue depuis la cabine. C'est très important, car la chargeuse achemine le fumier dans la trémie à l'aide d'un godet basculant », explique Andrew. « La chargeuse Schäffer 8610 T est facile à utiliser. L'espace dans lequel je dois manœuvrer est relativement étroit. Il n'y a pas beaucoup de place, en particulier lorsque le fumier de volailles vient d'être livré. Mais la vision est excellente, aussi bien directement en face de moi que tout autour de la cabine ou quand le godet est basculé. La machine est aussi relativement silencieuse, c'était une des conditions requises lors de l'achat. Lorsque nécessaire, on accède facilement au moteur », explique-t-il.

Un autre argument a influencé la décision d'achat : l'assurance par le distributeur partenaire de Schäffer d'envoyer à l'usine de méthanisation une chargeuse de remplacement dans les plus brefs délais en cas de panne. L'entreprise a ainsi la certitude de pouvoir fonctionner en continu.

Depuis, Schäffer a présenté son modèle 8620 T qui succède à la 8610 T. Cette nouvelle chargeuse représente la nouvelle génération des téléchargeuses Schäffer. Elle offre une multitude de possibilités pour un fonctionnement encore plus efficace et écologique.

Schäffer 8620 T
Appeler les données techniques concernant Schäffer 8620 T.